20 ans de l’Hebdo : retour sur le début de l’aventure

Publié le 11 septembre 2017 | Actualité | La semaine

Antoine Thiberge

Antoine Thiberge, fondateur/directeur de L’Hebdo de 1997 à 2002 revient sur le début de cette belle aventure.

« Je te souhaite un bel anniversaire pour tes 20 ans d’existence ! Permets-moi, si tu veux bien, de revenir sur le début de cette belle aventure qui a vu le 1er numéro du journal arriver en kiosque le 4 septembre 1997…

Plusieurs fées se sont penchées sur le berceau de L’Hebdo… Dès la fin 96, Antoine Simon, alors chef d’une entreprise rochelaise spécialisée en logiciels dédiés à la presse, en a évoqué l’idée avec Jean-Noël Caillaud, éditeur de presse en région nantaise. Rapidement, le groupe Sud-Ouest s’est associé au projet. Puis Jean-Noël Caillaud m’a proposé de rejoindre l’aventure en prenant la direction des opérations et en venant m’installer à Surgères avec ma famille.

Au printemps 97, Jean-Noël Caillaud (rendons-lui ici un hommage appuyé, il est décédé récemment) et moi-même viendrons chaque semaine – le jeudi – prendre des contacts et préparer le terrain. C’est l’époque de l’équipe de Jean-Guy Branger avec Michel Landret à la communication. Nous sommes accueillis avec un mélange d’enthousiasme et de circonspection… Nous ne sommes pas les 1ers à imaginer créer un journal d’infos locales à Surgères et beaucoup se demandent si notre projet tiendra longtemps… Vingt ans après, L’Hebdo est toujours là !

De la rue de Puyravault à la rue Paul-Bert
Je débarque à l’été 97, fort d’un capital social, d’un papier et d’un crayon… et tout à faire ! Avec beaucoup d’imagination – et la confiance de mes associés/employeurs, je me mets en quête de bureaux… Je ne les trouverais rue Paul-Bert que très peu de temps avant de lancer le 1er numéro, non sans avoir auparavant effectué plusieurs dizaines de visites de locaux vacants en centre-ville…

Puis vient l’heure de constituer le premier noyau dur : un journaliste Franck Baudouin qui arrive de la Mayenne, et une attachée commerciale, Laura Fabbri, qui fera pendant plusieurs années le trajet chaque jour depuis La Rochelle… »

Pour découvrir la suite de l’histoire du journal, lisez L’HEBDO du jeudi 7 septembre.



Laissez un commentaire

Vous devez etre connecté pour laisser un commentaire.