Politique

Agglo La Rochelle : les gens du voyage donnent du fil à retordre aux élus

Publié le 17 juillet 2021 | Chez nous | La Rochelle et alentours | Politique

Début juin, 80 caravanes avaient tenté de s’installer illégalement sur le front de mer à L’Houmeau (© Archives L’Hebdo 17)

Occupations illicites de terrains, pollution, travail dissimulé : les élus se sentent démunis face aux abus.

Jeudi 8 juillet, les élus de la Communauté d’Agglomération (CDA) de La Rochelle avaient à se prononcer sur une modification du règlement intérieur des aires d’accueil pour les gens du voyage. Modification à laquelle a été adjointe une convention visant à “garantir les droits et les devoirs des familles qui séjournent sur les aires permanentes d’accueil”. L’occasion pour certains élus de faire part de leurs inquiétudes.

Parmi eux, Tony Loisel, le maire d’Aytré : “Aujourd’hui, on assiste à des démantèlements de véhicules sur le bord de l’aire (d’Aytré, N.D.L.R.), indique le conseiller communautaire délégué au projet d’aménagement durable et à la préservation du patrimoine littoral. Ce démantèlement procède à des écoulements de fluides dans le marais doux. Ça fait plusieurs années que ça dure.”

Pour en savoir plus, lisez L’HEBDO du jeudi 15 juillet disponible en version numérique sur :

https://aaktfwp.cluster031.hosting.ovh.net/product/edition-du-15-07-2021/