Agriculture : un nouveau bâtiment pour Terre Atlantique

Publié le 14 mars 2016 | Actualité | La semaine

Un bâtiment de 400 m2 dédié aux semences et aux produits phytosanitaires a été inauguré.

Un bâtiment de 400 m2 dédié aux semences et aux produits phytosanitaires a été inauguré.

Jeudi 4 mars, le conseil d’administration, en compagnie de nombreux agriculteurs et en présence de Suzanne Tallard, a inauguré son nouveau bâtiment de stockage à Loiré-de-Vérines.

Ce bâtiment de 400 m2 recevra les semences et les produits phytosanitaires à destination des agriculteurs. « La construction de ce site a été décidée il y a 1 an pour répondre aux besoins d’anticipation de la troisième couronne rochelaise », explique Christian Cordonnier, directeur. Construit par des entreprises locales, il a coûté 160 000 €. Un projet de cellule de stockage pour céréales était également à l’étude, mais a été ajourné pour cause de PLUi (Plan local d’urbanisme intercommunal).

Jean-Yves Moizant, président de la coopérative, est bien sûr revenu sur la crise agricole actuelle, les difficultés des éleveurs et producteurs de lait, mais aussi le début des difficultés pour les céréaliers dans un marché incapable de rebondir. « Tout le monde fait maintenant de la qualité, la compétitivité est de plus en plus importante et il est plus difficile d’exporter ». Du côté des éleveurs, l’Espagne et l’Allemagne ont pris d’énormes parts de marché, les normes françaises sont de plus en plus intolérables. Les éleveurs ont pu rencontrer Suzanne Tallard lors des manifestations à Saintes qui leur a promis la tenue d’une table ronde rapidement afin de pouvoir débattre pour construire (lire encadré).

L’émission “Cash Investigation“ d’Elise Lucet sur France 2 était également au cœur du discours. « Ce n’est pas si pourri qu’on a voulu nous le montrer, explique Jean-Yves Moizant. L’utilisation des produits phytosanitaires a diminué de 40 % entre 1997 et 2012, selon une source sûre, et si nous pouvons en utiliser encore moins, nous le ferons ». Suzanne Tallard évoque « la responsabilité environnementale dont les agriculteurs ne peuvent s’affranchir. Les caricatures font mal, la France a les moyens d’avoir une agriculture de qualité, il faut que l’on travaille tous ensemble ». La table ronde organisée suite aux manifestations sera tournée vers les solutions aux difficultés actuelles. « Pour construire, il faut se poser. Des efforts et des progrès ont été faits, les agriculteurs doivent être entendus et reconnus ».

Table ronde
Table ronde organisée par Suzanne Tallard lundi 21 mars à 15 h au Forum des Marais à Rochefort, en présence de :
– organisations agricoles
– parlementaires
– Emmanuel Maurel, député européen



Laissez un commentaire

Vous devez etre connecté pour laisser un commentaire.