Aigrefeuille : la fin de la taxe d’habitation met en danger la commune

Publié le 3 mars 2018 | Chez nous | Surgères et alentours

La fin de la taxe d’habitation inquiète les communes

C’est dans une salle où flottent encore les odeurs de peinture que s’est déroulé lundi 26 février le Conseil municipal d’Aigrefeuille.

La fin de la taxe d’habitation dans 3 ans pour environ 69 % des Aigrefeuillais représente une grande inconnue pour la commune en ce qui concerne le manque à gagner. “Elle est financièrement en danger à court terme” a-t-il été expliqué, il convient donc d’encadrer les dépenses engagées et de faire des efforts pour revenir, dans les 2 ans, à un meilleur équilibre, avec une réduction des dépenses et un cadre solide pour les investissements, accompagné d’une politique de revitalisation des recettes, à commencer par la fiscalité.

Quelques exemples d’actions à mener : rénovation du parc privé, qui nécessite des dépenses mais permettra d’ajuster les loyers, réévaluation des biens à chaque fin de bail (camping, restaurant du lac, logements…), augmentation annuelle des tarifs des services communaux (cantine…).

Pour en savoir plus, lisez L’HEBDO du jeudi 1er mars.



Laissez un commentaire

Vous devez etre connecté pour laisser un commentaire.