André Sicard, un athlète rochelais dans le Berlin nazi

Publié le 18 avril 2021 | Le magazine de L'HEBDO | Week-end

Sacha Sicard devant les photos de son père, André (© A.B.)

André Sicard reste le premier Rochelais à avoir participé aux Jeux olympiques modernes, dans le Berlin de l’Allemagne nazie de 1936. Retour sur son parcours.

Les photos ont un peu jauni. Elles montrent un homme d’une petite taille, d’environ 1,60 m, trapu, droit dans ses pointes ainsi que dans son regard. Né il y a plus d’un siècle, le 19 février 1915, André Sicard n’est pas resté très présent dans les mémoires rochelaises mais il est celui qui, bien avant les navigateurs, a porté le premier les couleurs de la ville portuaire aux Jeux olympiques. C’était en 1936, dans le Berlin de l’Allemagne nazie, en athlétisme, sur la distance du 10 000 mètres.

Si bien des carrières n’ont tenu qu’à un fil, celle d’André doit beaucoup à une chute de vélo, à Niort, sa ville d’origine. “Mon père était un passionné de vélo, raconte l’un de ses fils, Sacha, 69 ans. À 16 ans, il fait une chute, et est victime d’un traumatisme crânien. Ses parents lui ordonnent d’arrêter le vélo.” André va alors découvrir une nouvelle discipline, aux vastes horizons.

Pour en savoir plus, lisez L’HEBDO du jeudi 15 avril, disponible en version numérique sur :

https://aaktfwp.cluster031.hosting.ovh.net/product/edition-du-15-04-2021/