Aulnay : accouchée par les pompiers

Publié le 3 octobre 2015 | Actualité | Faits divers

Photo d'illustration du service néonat du CHU de Poitiers.

Photo d’illustration du service de néonatologie du CHU de Poitiers.

Une jeune femme a accouché prématurément devant le cabinet du médecin de la commune.

Mardi 29 septembre matin vers 8 h, Agnès – une jeune foraine angoumoise, présente à Aulnay pour participer à la fête de l’automne avec sa famille – ressent de violentes douleurs au ventre.

Comme elle est enceinte, elle s’inquiète et sort de sa caravane pour trouver de l’aide de l’autre côté de la place du Château, dans une société de transport médical. Mais il est trop tôt et l’entreprise n’est pas encore ouverte. Alors elle fait demi-tour. Les douleurs se font plus fortes, l’obligeant à s’allonger dans la rue. Par chance, elle se trouve juste à côté du domicile du docteur Hubert qui, alerté par ses cris, vient à son secours. Il est rejoint par Maurice Pineau – infirmier libéral et maire de Saint-Georges-de-Longuepierre– qui était là par hasard.  Ils se rendent à l’évidence, la jeune femme va accoucher. Les pompiers appelés en urgence arrivent et sitôt installée dans leur véhicule, la jeune femme donne naissance à son bébé. « Les choses sont allées très vite, raconte Maurice Pineau, et c’est une chance que nous étions à proximité. Avec la désertification médicale, nous frôlons souvent la catastrophe car le temps d’intervention des secours est parfois trop long ». La mère et l’enfant ont été transportés à la maternité de Saint-Jean-d’Angély, ce qui prouve -s’il fallait encore en faire la preuve- que cet établissement médical est utile sur un territoire rural.

Le petit Wilfried, né prématurément -sa naissance était prévue pour le 15 décembre– ne pèse qu’1,900 kg et il a dû être transféré en hélicoptère au centre hospitalier de Poitiers où il restera en couveuse pendant un mois et demi, le temps que ses poumons finissent de se former. Après quelques jours d’observations, la jeune mère pourra rejoindre les siens.



Laissez un commentaire

Vous devez etre connecté pour laisser un commentaire.