Politique

Aunis Atlantique – les élus communautaires ont réussi à adopter le PLUi-H

Publié le 27 mai 2021 | Chez nous | Marans - Courçon et alentours | Politique

Philippe Pelletier, le maire de La Laigne, dénonce le morcellement de certaines parcelles constructibles sur sa commune (© Y.P.)

Cinq années auront été nécessaires pour que l’urbanisme soit à l’unisson en Aunis Atlantique.

Le Plan local d’urbanisme intercommunal et de l’habitat (PLUi-H) était le point essentiel inscrit à l’ordre du jour du conseil communautaire qui s’est réuni le 19 mai dernier à Andilly.

Mais comment parler du PLUi-H sans revenir sept en arrière ? Le 1er janvier 2014, l’État scelle l’union des communautés de communes du Pays Marandais et du Pays de Courçon. La CDC Aunis Atlantique voit alors le jour. Les 20 communes ont dû apprendre à se connaître. Les élus aussi, entre un territoire littoral et un autre plus ancré à l’intérieur des terres.

Près de deux ans plus tard, le 16 décembre 2015, les élus communautaires décident d’accorder leur violon en termes d’urbanisme, de politique d’aménagement et de développement du territoire. Le vaste chantier du PLUi-H est lancé.

Pour en savoir plus, lisez L’HEBDO du jeudi 27 mai, disponible en version numérique sur :

https://aaktfwp.cluster031.hosting.ovh.net/product/edition-du-27-05-2021/