vendredi, mai 20, 2022
UneAunis Sud : nourrir 250 000 habitants d’ici 10 ans

Aunis Sud : nourrir 250 000 habitants d’ici 10 ans

Avec la loi Egalim et Egalim2, les cantines sont le premier levier à actionner
(© Archives LH17)

C’est la finalité du PAT qui avance à petits pas mais sûrement sur tout l’Aunis et maintenant l’île de Ré.

Il y a deux ans, Aunis sud a décidé de répondre à un appel à projets concernant les projets alimentaires territoriaux (PAT) qui visent à relocaliser l’agriculture afin de nourrir les habitants avec des produits de qualité. Bref, il s’agit de favoriser les circuits courts pour tous.

« Il faut savoir que sur la CDA de la Rochelle, ils ont une réserve de nourriture pour deux jours« , illustre Anne-Sophie Descamps, élue déléguée à la transition énergétique pour Aunis sud. Le PAT de départ regroupait l’Agglomération de La Rochelle, Aunis Sud et Aunis Atlantique. Mais son périmètre vient de s’élargir à l’île de Ré, ce qui permet d’avoir un territoire jugé « cohérent« . Ce qui représente 250 000 habitants, « soit un tiers du département et il faut ajouter les touristes l’été« .

Un projet qui semble faire l’unanimité mais pour lequel « on en est au début […] Cela fait réellement un an qu’on travaille dessus avec les élus« , la Covid ayant ralenti la marche. Mais « aujourd’hui ça s’accélère« , assure Anne-Sophie Descamps même si les collectivités n’en sont qu’à l’étape de la mise en place de la gouvernance.

Pour en savoir plus, lisez L’Hebdo du jeudi 17 mars, disponible en version numérique sur :

Édition du 17/03/2022

Articles populaire

À la une

Rester Connecter

7,611FansJ'aime
2,990SuiveursSuivre

Abonnez vous

AccueilUneAunis Sud : nourrir 250 000 habitants d’ici 10 ans
ARTICLES LIÉES