vendredi, décembre 9, 2022
ActualitésBassines : manifestation sous tension dans les Deux-Sèvres

Bassines : manifestation sous tension dans les Deux-Sèvres

Bassines – Les opposants aux réserves de substitution organisent une grande mobilisation le 29 octobre à proximité du chantier de Sainte-Soline. Malgré l’interdiction de rassemblement par la préfecture des Deux-Sèvres, les opposants maintiennent le cap.

À l’instar du “Printemps maraîchin” organisé par les anti-bassines en mars 2021 à La Rochénard, deux jours de mobilisation sont organisés les 29 et 30 octobre. Cette fois-ci, c’est du côté de Sainte-Soline que ça se passe. Au total, 150 associations et collectifs seront mobilisés “pour stopper le chantier de la plus grande méga-bassine jamais construite.

Plusieurs milliers de personnes sont attendues sur place pour cette grande “manifestation-action écologiste et paysanne”. Le point d’orgue de ce rendez-vous est prévu dès 10h le samedi 29 octobre avec la manifestation. Et autant dire que les opposants seront sous très haute surveillance, comme à l’accoutumée.

D’autant que lundi 24 octobre, la préfecture des Deux-Sèvres a pris un arrêté interdisant “toute manifestation et attroupement du samedi 29 octobre au lundi 31 octobre. La circulation d’engins agricoles isolés ou en cortège, ainsi que la vente, le transport et l’utilisation d’artifices de divertissement, sont également proscrits.

“Nous faisons confiance
aux autorités compétentes”

Un arrêté qui concerne également neufs autres communes aux alentours. Plus proches de nous, Mauzé-sur-le Mignon et Val du Mignon seront également “sous cloche”. Objectif des services de l’État : “Éviter tout risque de trouble à l’ordre public.

Le préfet de la Charente-Maritime a également pris un arrêté similaire le 26 octobre sur les communes de Saint-Pierre-d’Amilly, Saint-Saturnin-du-Bois, Benon, Cram Chaban, LaLaigne, La Grève-sur-Mignon, Ferrières d’Aunis, Saint-Sauveur d’Aunis, Saint-Georges-du-bois et Courçon

Une décision que déplorent les collectifs Bassines Non Merci et Soulèvements de la terre : “Il est regrettable et révoltant qu’une fois de plus, le mouvement pour la défense de l’Eau doive faire face à des mesures liberticides d’interdiction de manifester.”

Et d’insister : “Malgré les obstacles, les organisateurs sont sereins et certains que les manifestants parviendront à se rassembler et à manifester de manière joyeuse et déterminée.”

De son côté, la Coop de l’eau 79 appelle “l’ensemble des agriculteurs du territoire au calme et à ne pas répondre aux provocations.

Thierry Boudeau, le président de la structure ajoute : “Nous faisons confiance aux autorités compétentes pour assurer la protection des personnes et des biens. Nous avons toujours prôné le respect du droit, dans un esprit d’ouverture et de dialogue. Nous maintenons cette ligne de conduite car nous sommes pour l’obéissance civile.

Articles populaire

À la une

Rester Connecter

7,611FansJ'aime
3,039SuiveursSuivre

Abonnez vous

AccueilActualitésBassines : manifestation sous tension dans les Deux-Sèvres
ARTICLES LIÉES