Bourgneuf : la construction d’une école bientôt à l’étude

Publié le 14 septembre 2016 | Chez nous | La Rochelle et alentours

L’incommodité et la vétusté de l’école élémentaire conduisent la municipalité à envisager la construction d’une nouvelle école.

L’incommodité et la vétusté de l’école élémentaire conduisent la municipalité à envisager la construction d’une nouvelle école.

L’école élémentaire étant devenue trop vétuste, la municipalité envisage d’en créer une nouvelle.

Au fil du temps, l’école élémentaire est devenue inadaptée aux besoins des enfants et des enseignants. Les locaux sont trop petits et vétustes.

De plus, elle est sujette aux problèmes d’humidité et elle est une grosse consommatrice d’énergie. Le coût des travaux de rénovation serait trop élevé et il ne résoudrait pas un autre problème de taille, à savoir la séparation géographique de l’école maternelle et de l’école primaire par la route départementale. Cet inconvénient ne facilite pas les déplacements des élèves.

Les élus ont donc réfléchi à l’éventualité de construire une nouvelle école, près de la salle associative sur une partie (à peine la moitié) du terrain de football. La partie restante serait dédiée au football pour les équipes de sept joueurs (sportifs jusqu’à 12 ans). L’idée présentée aux parents et aux enseignants a reçu un accueil enthousiaste, ce qui conduit le maire Paul-Roland Vincent à lancer le projet dans les meilleurs délais.

La municipalité envisage son financement en vendant l’école élémentaire et la mairie et en obtenant des subventions auprès du Département, de la Région, de l’Etat et de l’Europe. A cette occasion, la mairie serait transférée dans l’école maternelle actuelle.

C’est un projet long et fastidieux, qui va être lancé dans les semaines à venir. La municipalité attend la prochaine élection des représentants des parents d’élèves qui aura lieu le 7 octobre pour constituer le comité de pilotage et définir le cahier des charges.



Laissez un commentaire

Vous devez etre connecté pour laisser un commentaire.