vendredi, février 3, 2023
ActualitésDe la Bretagne au Pays basque, un front commun contre Timac Agro

De la Bretagne au Pays basque, un front commun contre Timac Agro

De la Bretagne au Pays basque en passant par Tonnay-Charente, trois collectifs ont décidé de s’allier contre le groupe Roullier. Dans leur viseur : les nuisances engendrées par les différentes usines Timac Agro.

Depuis de nombreuses années, l’usine Timac Agro de Tonnay-Charente – spécialisée dans la production de produits azotés et d’engrais – est régulièrement la cible de critiques.

Odeurs nauséabondes, lichen sur les toits, poussières, fumées… Les riverains n’ont de cesse de dénoncer les nuisances engendrées par ce site installé au cœur d’une zone urbanisée à proximité immédiate de la Charente et appartenant à un géant de l’industrie, le groupe Roullier.

Une situation qu’on retrouve à Saint-Malo et à Tarnos. Ces deux communes ont elles aussi la particularité d’accueillir depuis plusieurs décennies une usine Timac Agro. Et là encore, “la Timac” provoque son lot de polémiques.

L’union fait la force

À l’instar de l’association Pays Rochefortais Alert’ (PRA’), des collectifs citoyens se mobilisent localement pour la défense de l’environnement et dénoncent certains manquements des usines du groupe Roullier. C’est le cas du collectif “Osons !” en Bretagne et de “Respir !” au Pays basque.

Un combat que les trois entités ont dorénavant décidé de porter collectivement comme elles l’ont annoncé lors d’une visioconférence de presse le vendredi 13 janvier dernier. Leur leitmotiv : “L’union fait la force”.

L’objectif est de s’enrichir les uns des autres. On veut que la Timac trouve face à elle le maximum d’associations pour répondre à ce qui se passe parce que ça fait des années qu’ils n’entendent rien”, explique Alain Guillard, membre actif du collectif “Osons !”.

“Il y a une cacophonie
dans les contrôles”

Nos échanges, la comparaison des situations, la visite des Malouins en Charente-Maritime montrent que nous sommes dans la même situation avec le même type d’installation et les mêmes conséquences, mais pas toujours les mêmes règles administratives”, expliquent de concert les trois collectifs.

De la Bretagne au Pays basque, trois collectifs ont décidé de s’allier contre le groupe Roullier. Dans leur viseur : les nuisances engendrées par les différentes usines Timac Agro.
À Tonnay-Charente, “la Timac” emploie une soixantaine de personnes
(© Illustration / Capture YouTube – Timac Agro)

Dans leur collimateur, entre autres, la question des contrôles des différents types de pollution : “On se retrouve avec des installations classées et des contrôles qui sont différents d’un endroit à l’autre. Et surtout, différents sur des éléments essentiels. Il y a une unité de fabrication, une unité de pollution mais une cacophonie dans les contrôles en fonction du lieu”, déplore le militant breton […] Retrouvez notre dossier complet sur ce sujet dans notre édition du jeudi 19 janvier 2023.

Articles populaire

À la une

Rester Connecter

7,611FansJ'aime
3,047SuiveursSuivre

Abonnez vous

AccueilActualitésDe la Bretagne au Pays basque, un front commun contre Timac Agro
ARTICLES LIÉES