Champdolent : mobilisation pour la sauvegarde du clocher

Publié le 2 juin 2015 | Chez nous | Saint-Jean-d'Angély et alentours

Signature de la convention avec la Fondation du patrimoine.

Signature de la convention avec la Fondation du patrimoine.

Samedi 23  mai, une souscription publique a été lancée devant tout un village réuni dans son église pour sauvegarder son patrimoine architectural.

Le maire, Gérard Lacoste, a engagé toute son équipe municipale et ses administrés dans une opération très volontariste, dont le but est de pouvoir financer la restauration du clocher de l’église très endommagé. Porté par sa détermination à rechercher des solutions pour chaque problème qu’il est amené à traiter, il a fait appel à la délégation régionale de la Fondation du patrimoine qui dispose de moyens très incitatifs pour trouver des financements. Il s’agit du lancement d’une souscription qui va permettre de lever des fonds à partir des dons qui seront recueillis auprès de la population du village et de mécènes sensibles à l’intérêt d’un tel projet. Par exemple, pour les particuliers, le don ouvre droit à une réduction d’impôt sur le revenu à hauteur de 66 % du don.

À cette occasion, la municipalité avait organisé une très touchante cérémonie à l’église, au cours de laquelle le public a pu apprécier la belle prestation d’une chorale venue de Tonnay-Charente. Le président de la CDC des Vals de Saintonge, Jean-Claude Godineau a été sensible à la volonté affirmée de l’équipe municipale pour redonner vie à son village. La sénatrice Corinne Imbert et la conseillère départementale Caroline Aloé ont fait part du soutien financier que leurs institutions respectives apporteraient au projet.

En ce qui concerne les travaux, la toiture de l’église a gravement souffert d’une tempête de grêle survenue le 17 juin 2013, notamment celle du clocher. Aujourd’hui bâché, celui-ci réclame des travaux d’urgence afin de remédier aux infiltrations qui altèrent l’intérieur de l’édifice. Il est donc prévu de déposer les bois usagés de la charpente, de restaurer la corniche, de restituer trois meneaux manquants et de reprendre la couverture d’ardoises.



Laissez un commentaire

Vous devez etre connecté pour laisser un commentaire.