Politique

Charente-Maritime : combien gagnent nos élus locaux ?

Publié le 25 août 2020 | Actualité | Le choix de L'HEBDO | Politique

Les indemnités de fonction reçues par les élus sont toutes assujetties aux prélèvements fiscaux et sociaux (© Archives L’Hebdo 17)

Crise sanitaire oblige, l’élection des maires et l’installation des conseils municipaux ont été tardifs. Parmi les premières mesures prises par les collectivités : la fixation des indemnités des élus.

Cette année, les exécutifs locaux ont été renouvelés à l’occasion des élections municipales. Si les premières réunions des conseils municipaux avaient pour objet principal d’élire les maires, leurs adjoints, et parfois les conseillers délégués, c’était aussi l’occasion de soumettre aux votes de nombreuses délibérations administratives, parmi lesquelles les indemnités de fonction des élus. Et bien souvent lors du vote de ces indemnités, les débats se portent sur des taux en pourcentage, qui disons-le, ne sont pas évidents à comprendre pour le quidam.

Pour faire vite, les indemnités sont calculées par rapport à un taux de l’indice brut terminal de l’échelle indiciaire de la fonction publique. Ce fameux taux, qui est voté par les conseils municipaux, est établi en fonction d’une grille. Plus il y a d’habitants dans une ville, plus le taux qui peut être appliqué est élevé.

Pour en savoir plus, lisez L’HEBDO du jeudi 20 août disponible en version numérique sur

Édition du 20/08/2020



Les commentaires sont fermŽs !