Charente-Maritime : face à la montée des eaux, il faudra s’adapter

Publié le 9 décembre 2019 | Actualité | La semaine

Avec l’élévation du niveau des océans, les submersions marines et les inondations pourraient se multiplier (Archives)

Un colloque scientifique, organisé mardi 26 novembre par le Marais poitevin et l’Université de La Rochelle, a rappelé l’urgence de réduire nos émissions de gaz à effet de serre.

La mer monte. Et pas seulement lors des marées. La mer monte parce que les activités humaines produisent trop de dioxyde de carbone. Ce gaz à effet de serre (GES) fait augmenter la température moyenne de notre planète. Conséquence : les glaces de l’Arctique et de l’Antarctique fondent chaque année un peu plus, faisant s’élever le niveau des mers. Plusieurs îles du Pacifique ont déjà été englouties ces dernières années ; d’autres sont menacées, notamment dans l’océan Indien.

En Europe, les zones côtières ne devraient pas connaître ce triste sort avant plusieurs dizaines d’années. Mais elles n’échapperont pas à la montée des eaux. Y compris sur le littoral atlantique.

Pour en savoir plus, lisez L’HEBDO du jeudi 5 décembre disponible en version numérique sur :

L’Hebdo de Charente-Maritime du 05/12/19



Les commentaires sont fermŽs !