Sport

Charente-Maritime : les nageurs attendent de piquer une tête

Publié le 8 avril 2021 | Actualité | La semaine | Sport

La dernière compétition des nageurs rochefortais remonte à fin octobre 2020 (© Rochefort Neptune Club)

Les licenciés des clubs de natation et triathlon doivent prendre leur mal en patience.

Dans une lettre adressée le 9 mars à la ministre déléguée aux sports, Roxana Maracineanu, les fédérations françaises d’athlétisme, de cyclisme, de natation et triathlon, auxquelles se sont depuis ajoutées les instances nationales du ski et de la course d’orientation, demandent plus de souplesse dans la perspective des futures compétitions. Elles souhaitent en effet “ne plus réserver aux seuls listés sportifs de haut niveau la possibilité de participer à des compétitions de plein air et sans contact”.

Si ça s’avérait être une bouffée d’oxygène pour certains nageurs et triathlètes, la saison en plein air n’a pas encore démarré que les dégâts sont de toute façon déjà colossaux. Début février, la Fédération française de natation (FFN) faisait déjà le constat, dans une précédente missive à Roxana Maracineanu, d’une perte de “plus de 100 000 licences au sein des 1 300 clubs de l’Hexagone”.

Pour en savoir plus, lisez L’HEBDO du jeudi 8 avril, disponible en version numérique sur :

https://aaktfwp.cluster031.hosting.ovh.net/product/edition-du-08-04-2021/