Charente-Maritime : une rentrée scolaire 2020 qui laisse perplexe

Publié le 28 août 2020 | Actualité | Le choix de L'HEBDO

Certains enfants retrouveront le chemin de l’école après plusieurs mois d’absence (© Pixabay)

La « rentrée normale » souhaitée par le ministre Jean-Michel Blanquer ne convainc pas vraiment les syndicats enseignants et de parents d’élèves de Charente-Maritime.

C’est une rentrée scolaire forcement particulière que vont vivre élèves, enseignants et parents d’élèves, en Charente-Maritime comme ailleurs. Une rentrée que Nathalie Maillet, co-secrétaire départementale du syndicat SNUipp-FSU17, appréhende avec « beaucoup d’interrogations ». En cause notamment : le protocole sanitaire publié dès le mois de juillet. « Autant tout avait été traité dans l’urgence au mois de mars, avril et mai, autant là le ministère prenait beaucoup d’avance sans connaître la situation sanitaire qu’il y aurait en septembre. Du coup, c’est un protocole hyper allégé et on commence à se poser des questions par rapport à l’évolution de la situation. »

Pour la FCPE de Charente-Maritime, l’une des trois principales fédérations de parents d’élèves des écoles publiques, l’allégement de ce protocole « montre la volonté forte du gouvernement d’accueillir tous les élèves à tout prix, sans engager de moyens supplémentaires pour cette rentrée singulière ».

Pour en savoir plus, lisez L’HEBDO du jeudi 27 août disponible en version numérique sur :

Édition du 27/08/2020



Les commentaires sont fermŽs !