Politique

Charron : la municipalité planche sur le stationnement

Publié le 2 décembre 2020 | Chez nous | Marans - Courçon et alentours | Politique

Les travaux de réhabilitation de la rue Pierre-Loti ont débuté début novembre (© Y.P.)

Dix ans après Xynthia, la mue du village se poursuit. Elle concerne la voirie et le stationnement.

Dire que la tempête Xynthia est sortie de la mémoire des Charronnais serait leur faire offense. Depuis cette funeste nuit du 27 au 28 février qui a ravagé le village, ses habitants ont su le reconstruire, tels de pugnaces Gaulois, certes forts en gueule, mais au cœur d’artichaut. Pour preuve encore ce conseil municipal du 19 novembre.

Les élus ont décidé à l’unanimité de verser ce soir-là la somme de 1 000 euros au Centre communal d’action sociale (CCAS) du village de Breil-sur-Roya (Alpes-Maritimes). Ce village a été dévasté le 2 octobre dernier suite à la crue de la Roya. Une situation à laquelle sont particulièrement sensibles les élus charronnais. “Le village de Breil-sur-Roya est dans le même état que le nôtre après la tempête“, rappelaient-ils ce jeudi 19 novembre au soir.

Depuis, Charron a connu le temps des vaches maigres, avant que le soleil ne vienne poindre à nouveau sur les Mizottes. L’urbanisation a fait son retour, tout comme les grands chantiers.

Pour en savoir plus, lisez L’HEBDO du jeudi 26 novembre, disponible en version numérique sur :

Édition du 26/11/2020



Les commentaires sont fermŽs !