Chez nous

  • Éric Recht dans les pas de M. Lagrèze à Loire-les-Marais

    Élu à la tête de la commune depuis 2001, Michel Lagrèze a décidé de passer la main. C’est Éric Recht, 38 ans, qui se place en successeur du maire sortant. Il sera, selon toute vraisemblance, le seul candidat en course.

  • Ardillières : Philippe Régnier se lance dans les municipales

    Philippe Régnier, conseiller municipal de 46 ans, sera tête de liste pour le scrutin de mars prochain.

  • Erick Joyau reprend du service à Tonnay-Charente

    Élu d’opposition à Tonnay-Charente jusqu’à sa démission du conseil municipal en février 2019, Erick Joyau a décidé de monter une liste pour affronter le maire sortant Éric Authiat.

  • La Rochelle : la renaturation du marais de Tasdon se poursuit

    Les opposants à la renaturation du marais n’ont pas obtenu gain de cause. Les travaux continuent.

  • Mauzé : l’annonce d’une nouvelle candidature sous tension

    Le 12 janvier, le maire a officié, lors de la cérémonie des vœux. Marqué par la présence revendicatrice de parents d’élèves, le maire y a annoncé sa candidature aux prochaines municipales.

  • La Devise : une soirée pour découvrir la bergerie La Houlette

    Caroline et Sébastien montent leur projet épaulé par Terre de liens qui œuvre pour l’agriculture bio.

  • À La Rochelle, Falorni veut transformer l’essai

    Le candidat (divers gauche) à la mairie de La Rochelle a présenté les 51 noms de sa liste, dont le sien, lundi 13 janvier.

  • St-Jean-d’Angély : le Secours catholique a besoin d’aide

    Bilan de l’année écoulée : les dons diminuent et les bénévoles manquent. Rencontre avec la responsable.

  • À Châtelaillon, Stéphane Villain veut prendre du galon

    Jean-Louis Léonard ne sera pas candidat à sa propre succession en mars 2020. Dans la course aux municipales, le maire (LR) sortant a adoubé son premier adjoint, Stéphane Villain.

  • Thierry Andrieu, tête de liste à Aigrefeuille

    Après une liste de la majorité, une liste de l’opposition (lire ci-dessous), “Aigrefeuille, partageons l’avenir autrement”, souhaite « proposer une alternative ».