Rochefort et alentours

  • Rochefort : face à la crise, la municipalité ajuste ses finances

    Camping municipal, port de plaisance, thermes… En 2020, les pertes de recettes sont nombreuses pour la Ville. Les élus ont dû procéder à quelques ajustements du budget.

  • Fouras : 13 millions d’euros pour la pointe de la Fumée

    La requalification du site se concrétise avec le vote par le Département d’une autorisation de programme.

  • Rochefort – Commerces de proximité : Blanché interpelle Macron

    Le maire dénonce l’inégalité de traitement entre les petits commerces et les grandes surfaces.

  • Tonnay-Charente : une jeune association œuvre contre le harcèlement scolaire

    Tristan et Dorian, lycéen et étudiant, sont à l’origine d’un projet ambitieux et dans l’air du temps.

  • Port-des-Barques : l’Écomusée va s’offrir un coup de jeune

    Lors du dernier conseil municipal, les élus ont voté à l’unanimité les plans de financement de la réhabilitation des cabanes ostréicoles et du site de l’Écomusée. La situation du camping municipal fut également longuement évoquée et regrettée par l’opposition.

  • Fouras : un carrelet pédagogique se construit à l’Espérance

    Livré au printemps, il sera géré par l’association Histoire et patrimoine du pertuis charentais.

  • Rochefort : à Libération, la classe se fait en pleine nature

    À l’école maternelle Libération, l’école du dehors prend racine et suscite l’émulation sur le territoire.

  • Tonnay-Charente : “Nous apprenons à être dans la nature”

    L’association balonnaise À Dos de Libellules fête ses 4 ans et s’implante à Tonnay-Charente.

  • Rochefort : la Ville rachète le bâtiment du dancing Chez Mylène

    Si l’activité de dancing proposée au sein du bâtiment semble satisfaire l’ensemble des élus, le prix de son rachat par la municipalité a fait réagir l’opposition “100 % Rochefort”.

  • Rochefort : la municipalité défend sa patinoire de Noël

    Interrogée par les élus d’opposition sur le bien-fondé écologique d’installer une patinoire durant les fêtes de Noël, la municipalité a défendu cette “tradition” par la voix de Gérard Pons, adjoint aux animations.