Chronique judiciaire : il mangeait à l’œil au resto

Publié le 5 septembre 2017 | Actualité | Faits divers

Le jeune homme attendait la note avant de dire qu’il ne pouvait pas payer

Frantz avait pris la fâcheuse habitude de déjeuner au restaurant sans régler la note. Le tribunal l’a invité à se mettre à table.

La technique de Frantz était on ne peut plus simple. Du 28 juillet au 2 août derniers, le trentenaire sans domicile fixe s’était installé à 5 reprises à la table de restaurants entre Rochefort et La Rochelle en passant par Châtelaillon-Plage. Cinq repas –“je ne mangeais qu’une seule fois par jour, mais je faisais à chaque fois de bons repas”- pour un montant total avoisinant les 200 euros et qui se sont tous soldés par l’arrivée des policiers.

Cette situation avait donné lieu le 3 août à la comparution immédiate du jeune homme, originaire d’Haïti, devant le tribunal correctionnel de La Rochelle. Frantz avait alors demandé un délai pour préparer sa défense et la justice avait ordonné son placement en détention provisoire.

Jeudi 24 août devant cette même juridiction, il est revenu sur ses actes de filouterie d’aliments. “Je déjeunais puis au moment de payer, je disais que je ne pouvais pas payer. Ensuite j’attendais l’arrivée de la police”, a-t-il expliqué au président Cyril Bousseron.

Pour en savoir plus, lisez L’HEBDO du jeudi 31 août.



Laissez un commentaire

Vous devez etre connecté pour laisser un commentaire.