Comportements intolérables… Les forces de l’ordre sont en première ligne

Publié le 3 avril 2020 | Actualité | Faits divers

Depuis les premières heures du confinement, les gendarmes veillent à faire respecter les règles du confinement. Contrôle des piétons, des automobilistes, des cyclistes ou encore de l’accès aux îles (©Gendarmerie de la Charente-Maritime)

En Charente-Maritime, gendarmes et policiers sont sur le terrain pour faire respecter les consignes de confinement. Si pour une grande partie des citoyens les sorties se font rares et dans les règles, attestation de déplacement dérogatoire en poche, pour d’autres, c’est plus compliqué. Mais les forces de l’ordre veillent au grain.

Le 23 mars dernier, alors que commençait la deuxième semaine de confinement, la gendarmerie de la Charente-Maritime annonçait que 17 300 véhicules et 5 135 piétons avaient été contrôlés dans l’ensemble du département. Des contrôles réalisés par les gendarmes charentais-maritimes épaulés par les gendarmes mobiles des escadrons de Marmande et de Verdun. S’ajoutent à ces chiffres les contrôles réalisés par la Police nationale.

« Nous avons relevé 668 infractions pour violation des règles dérogatoires de circulation », commentait sur ses réseaux sociaux la gendarmerie de la Charente-Maritime après la première semaine de mise en place des mesures de confinement. Avant de prévenir : « Notre engagement ne faiblira pas cette semaine et nous adaptons notre dispositif en permanence pour être présent là où les règles ne sont toujours pas appliquées correctement ».

Pour en savoir, lisez L’HEBDO du jeudi 2 avril disponible en version numérique sur :

Édition du 02/04/2020



Les commentaires sont fermŽs !