La Jarrie : Tom Frager sur scène

Publié le 29 août 2015 | Chez nous | La Rochelle et alentours

Tom Frager (© Yvan Schreck)

Tom Frager (© Yvan Schreck)

Pour la première fois Tom Frager accompagné de son groupe Gwayav se produira sur la scène du festival des Musiques actuelles le 29 août. Rencontre avec le chanteur qui a décollé grâce à son titre “Lady Melody “.

On doit souvent vous poser cette question, mais comment passe-t-on du surf*à la musique ? Oui, on me la pose souvent ! Je faisais déjà de la musique quand je surfais. Je faisais beaucoup de compétitions et c’était mon passe-temps. Je trimabalais ma guitare avec moi. J’ai toujours eu un rapport fort avec la musique. Je suis né en Afrique et j’ai grandi en Guadeloupe, puis je me suis retrouvé entre deux projets à Bordeaux. Alors je me suis inscrit à l’école de musique où j’ai rencontré des musiciens qui ont été séduits par ce que je faisais. La musique m’a toujours passionné. Mais je surfe toujours entre deux concerts.

Quand vous-êtes vous produit pour la première fois sur scène ? C’était en 2003 avec Gwayav. C’est toujours le même groupe aujourd’hui, même si certains musiciens ont changé, mais nous avons un noyau dur et ça fait une dizaine d’années maintenant qu’on joue ensemble.

Quelles sont vos influences musicales ? Très variées, avec le reggae assez présent puisque j’ai grandi dans les îles. Mais j’aime beaucoup de choses comme le folk et la soul en passant par le rock.

Quels sont vos artistes de référence ? The Police, Ben Harper, Bob Marley, du côté des anglophones. Mais j’écris de plus en plus en français et j’aime beaucoup Francis Cabrel.

Quels sont les messages que vous voulez véhiculer dans vos chansons ? Beaucoup de choses. Clairement, le fait que l’on vient passer un bon moment avec les gens. On est une bande de copains et on a l’esprit du surf et de l’océan. Je suis aussi très écolo, même si tout le monde se revendique écolo du samedi soir. Je suis très sensible à cela, car mon père travaillait dans ce domaine. La tolérance, le respect de l’environnement et le savoir-vivre ensemble. J’aime transmettre des messages fédérateurs, mais pas moralistes, ni donneurs de leçon comme on peut entendre dans le reggae. J’aime fédérer. J’ai des titres engagés, mais j’ai aussi des chansons plus légères comme “Lady Melody “.

Vous êtes actuellement en concert en France. Quels sont projets ? Un nouvel album peut-être ? Oui, je suis en pleine écriture de mon quatrième album avec des chansons 100 % francophones. Je sors d’un stage avec Francis Cabrel, Les rencontres d’Astaffort, et j’en ressors grandi. J’y ai appris beaucoup de choses. Mon album sera axé sur les textes et plus acoustique aussi.

Connaissiez-vous le festival de musiques actuelles ? J’y viens pour la première fois, mais des amis m’en avaient parlé, Les Frero Delavega, qui y ont participé. On me l’a proposé et j’ai trouvé sympa d’y aller.

Qu’auriez-vous envie de dire au public pour lui donner envie de venir à votre rencontre ? Soyez curieux ! “Lady Melody “a été un titre qui m’a dépassé avec des millions de vues sur internet. Je ne m’attendais pas à ça ! Mais c’est une infime partie de ce que l’on fait sur scène. Nous sommes des musiciens de l’école de musique de Bordeaux et venez nous découvrir. Nous faisons de la chanson pour tous les goûts, ça va du reggae au rock psychédélique qui parfois surprend le public.

Propos recueillis par Carine Fernandez

* Tom Frager a notamment été vice-champion de France de surf 1 993 et 1 994.



Laissez un commentaire

Vous devez etre connecté pour laisser un commentaire.