vendredi, février 3, 2023
ActualitésCondamné pour avoir squatté un hôtel à Rochefort pendant le Covid

Condamné pour avoir squatté un hôtel à Rochefort pendant le Covid

Un homme a été condamné pour avoir squatté l’hôtel Ibis de Rochefort. Des faits commis en récidive du 2 au 6 avril, en pleine crise Covid.

À la barre du tribunal : un avocat. Ce dernier représente Sébastien, qui est retourné en Belgique après une mesure d’obligation de quitter le territoire français (OQTF) en septembre dernier.

Il est reproché au prévenu d’avoir volé du matériel informatique, un téléphone portable, des liquidités, des clefs USB et des clefs magnétiques servant à déverrouiller les portes des chambres de l’hôtel.

Des faits commis en récidive, le compteur du casier judiciaire du prévenu affichant déjà 27 mentions. “Il a passé pas mal de temps en détention”, rappelle le tribunal.

À la suite de cette affaire, le parquet de La Rochelle a ramené plusieurs peines à exécution. Il est sorti du centre de détention de Poitiers-Vivonne le 17 juin 2022.

Accueils d’urgence de nuit complets

Le 6 avril 2021, le directeur de l’hôtel rochefortais fait un tour dans son établissement, fermé pour cause de pandémie. Il sent alors une odeur de cigarette.

Il découvre Sébastien allongé dans une chambre en train de regarder la télévision et de siroter du soda.

Le directeur découvre également dans la chambre tout un tas de matériel volé. Seuls 150 euros seront contestés par Sébastien lors de sa mise en garde à vue

En temps ordinaire, le prévenu dormait dans les accueils d’urgence de nuit. Mais au cours de cette période, tous affichaient complets et aucun n’avait pu l’accueillir.

Le tribunal revient sur la personnalité de Sébastien : « C’est un marginal. Il y a des altérations du trouble mental, des soins sont impératifs.”

“Il a reconnu
beaucoup de vols”

Une peine de 6 mois de prison non aménageable est requise. La défense ne cache pas que “ce dossier est difficile compte tenu de la personnalité de [s]on client”.

Condamné pour avoir squatté un hôtel à Rochefort pendant le Covid
L’avocat du prévenu s’est appuyé sur l’expertise psychiatrique de son client (© Photo d’illustration L’Hebdo 17)

Elle revient sur l’expertise psychiatrique pratiquée sur Sébastien : “Il a plus besoin de soins qu’autre chose. Mais comment les mettre en place avec cette OQTF ?”

Finalement, le tribunal a tenu compte de l’altération du discernement de Sébastien. Il a malgré tout été condamné à deux mois de prison ferme.

Articles populaire

À la une

Rester Connecter

7,611FansJ'aime
3,047SuiveursSuivre

Abonnez vous

AccueilActualitésCondamné pour avoir squatté un hôtel à Rochefort pendant le Covid
ARTICLES LIÉES