Politique

Contournement de Marans : l’énième retour sur le tapis

Publié le 27 octobre 2021 | Chez nous | Marans - Courçon et alentours | Politique

Une rue d’Aligre dégagée, c’est ce que souhaitent les Marandais depuis des décennies (© Y.P.)

Qui dit nouvelles équipes aux manettes, dit nouveau projet pour le contournement de la ville de Marans.

Vieille chimère que ce contournement de la ville de Marans, qui aujourd’hui continue clairement de pourrir la vie des habitants du chef-lieu de canton d’Aunis Atlantique. Alors avec une nouvelle équipe municipale installée en 2020, tout comme d’ailleurs une nouvelle présidente au Conseil Départemental quelques mois plus tard, la donne va-t-elle changer ? L’histoire reste encore à écrire, mais il se pourrait bien que des choses soient en train de se mettre en place.

Trois semaines en arrière, les élus de Marans se sont rencontrés avec ceux des communes limitrophes côté Vendée, avec pour sujet commun ce fameux contournement court de Marans, alternative à feu le projet de l’A831. Rappelons que le projet déclaré d’utilité public (DUP) en 2005 devait relier l’A83 (Nantes-Niort) au niveau de Fontenay-le-Comte et l’A837 (Rochefort-Saintes) au niveau de Rochefort.

Pour en savoir plus, lisez L’HEBDO du jeudi 21 octobre, disponible en version numérique sur :

Édition du 21/10/2021