Cordouan : le roi des phares rajeunit

Publié le 26 avril 2016 | Week-end

Cordouan en quelques dates
1360 : le Prince de Galles (“le Prince noir “) fait édifier une tour de 16 mètres de haut
1584 : Henri III fait reconstruire la tour
1611 : après 17 années de travaux, le phare est allumé pour la première fois
1786-1789 : l’architecte Teulère surélève la tour de 20 mètres
1862 : le phare est classé monument historique

La lanterne émet des signaux visibles à plus de 40 kilomètres.

La lanterne émet des signaux visibles à plus de 40 kilomètres.

Au patrimoine mondial de l’UNESCO ?
Appartenant à l’Etat mais géré par le Smiddest (Syndicat mixte pour le développement durable de l’estuaire de la Gironde), ce site unique pourrait être inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. La démarche est initiée. Les amoureux du site peuvent soutenir la démarche sur le site internet http://www.phare-de-cordouan.fr

Des travaux jusqu’en 2021
De 2015 à 2017 : restauration extérieure de la partie basse du fût Renaissance (faces sud et est). De 2017 à 2019 : restauration extérieure de la partie basse du fût Renaissance (faces ouest en nord). De 2019 à 2021 : restauration de la chapelle et du vestibule du fût.
Pour la période 2013-2021 : plus de 5 600 000 ont été investis.

Les travaux s’échelonneront jusqu’en 2021.

Les travaux s’échelonneront jusqu’en 2021.