Courcelles : le talent et la générosité de Baptiste

Publié le 14 août 2015 | Week-end

J-courcelles

Le jeune maquettiste présente son œuvre devant l’église de Courcelles.

Baptiste Bénétoux, jeune habitant de Courcelles, a entrepris de réaliser une maquette de l’église du village.

C’est bien connu. La valeur n’attend pas le nombre des années. Baptiste Bénétoux qui fêtera son onzième anniversaire en octobre en est une preuve supplémentaire. Cet habitant de Courcelles, qui entrera en sixième en septembre, « bricole tout le temps mais à condition qu’il soit accompagné », selon des parents Marie-Line et David. Lors des vacances de la fin de l’année dernière, Baptiste a visité une église à Guidel dans le Morbihan. Dans ce lieu, il a découvert des maquettes des chapelles de la région. « Le soir même, je me suis dit et si je réalisais une maquette de l’église de mon village ? » Aussitôt dit, aussitôt fait. De retour à Courcelles, Baptiste se rend à l’église. Avec la complicité de son papa, il photographie l’édifice sous tous les angles… ou presque.

Polystyrène et brochettes
Puis à la maison, Baptiste se met à l’ouvrage. Du polystyrène, des piques de brochettes en bois (pour le toit), beaucoup de patience et c’est parti. « Cela a dû nous prendre plusieurs week-ends, c’est le toit qui nous a causé le plus de soucis », dévoile tout sourire l’enfant plutôt doué. Sa réplique de l’église Saint-Nicolas est très réussie. L’échelle ? « Elle n’est absolument pas fidèle à sa grande sœur, admet le papa, mais les volumes sont respectés. » Baptiste a poussé son travail à l’extrême. Le jardin a été imaginé et un cheval ajouté : « Ça, c’est une idée de mon grand frère Maxime, il souhaitait mettre un peu d’ancien temps dans la maquette », précise le jeune maquettiste. La belle histoire de Baptiste aurait pu s’arrêter là. « Dès que je me suis mis à la construction de la maquette, j’ai pensé à l’endroit où l’on pourrait l’exposer. Et puis naturellement, j’ai eu l’idée de l’offrir à la commune. » Philippe Harmegnies, maire de Courcelles, confirme. « Je n’étais absolument pas au courant du travail de Baptiste et j’ai été touché et surpris par son geste généreux. D’autant plus qu’il émane d’un tout jeune homme. » La maquette est donc désormais exposée à l’accueil de la mairie. Ensuite ? « Je ne sais pas si j’en ferai d’autres, confie le créateur de la maquette, mais pourquoi pas en réaliser une de la mairie ? » Baptiste, qui rêve de devenir sapeur-pompier « pour sauver des personnes », a en tout cas offert un bien joli cadeau aux habitants de Courcelles.

Philippe Brégowy



Laissez un commentaire

Vous devez etre connecté pour laisser un commentaire.