Courçon : la minoterie a multiplié sa production de farine par vingt

Publié le 24 avril 2020 | Chez nous | Marans - Courçon et alentours

La demande des consommateurs a explosé en matière de farine, faisant faire un bon exponentiel à la production (© Minoterie Courçon)

Depuis le début de la crise, deux tonnes de farine sont ensachées tous les jours au moulin de Courçon.

Quatre-vingt-dix ans déjà que le moulin de la minoterie de Courçon écrase du blé. Aujourd’hui, il tourne à plein régime pour faire face à la demande de farine des consommateurs depuis le début de la crise du coronavirus.

En 2019, 2 000 tonnes de farine en sont sorties, destinées aux particuliers ou aux boulangers dans un rayon très proche de la minoterie. Mais la demande vient brusquement de s’accélérer. « Dès le premier jour du confinement ça a explosé », confirme Denis Riffaud. De 100 kilos de farine ensachés par jour sur place, la production est passée à deux tonnes par jour. « L’Allemagne et l’Italie ne fournissent plus. Donc les consommateurs se sont rappelés à notre bon souvenir », ironise le directeur de la minoterie.

Pour en savoir plus, lisez L’HEBDO du jeudi 23 avril disponible en version numérique sur :

Édition du 23/04/2020



Les commentaires sont fermŽs !