Politique

L’État retient Courçon-d’Aunis comme “Petite ville de demain”

Publié le 3 janvier 2021 | Chez nous | Marans - Courçon et alentours | Politique

La remise aux normes de la piscine municipale bénéficiera de l’aide du programme de l’État (© Mairie Courçon)

Le second pôle structurant d’Aunis Atlantique sera aidé et accompagné par l’État dans les années à venir.

Parmi les 20 communes retenues dans le département de la Charente-Maritime pour le programme de l’État “Petites villes de demain”, deux figurent en Aunis Atlantique : Marans et Courçon. À y regarder de plus près, rien de très surprenant pour ces communes, seules élevées au rang de pôle structurant dans le plan local d’urbanisme intercommunal et de l’habitat (PLUi-H) de la communauté de communes (CDC) Aunis Atlantique.

À Courçon, la candidature a été menée tambour battant pour ce programme qui s’inscrit dans la droite ligne du plan de relance. Programme qui est réservé aux villes de moins de 20 000 habitants : “C’est le secrétaire général de la préfecture qui m’a téléphoné vers le 25 octobre”, explique la maire Nadia Boireau.

Pour en savoir plus, lisez L’HEBDO du jeudi 31 décembre en vente en version numérique sur :

Édition du 31/12/2020



Les commentaires sont fermŽs !