PolitiqueSanté

Covid-19 dans l’agglo rochelaise : “C’est très inquiétant”

Publié le 10 février 2021 | Chez nous | La Rochelle et alentours | Politique | Santé

Un cluster a été détecté sur un chalutier franco-espagnol qui a débarqué au port de Chef-de-Baie (©Photo d’illustration – Archives L’Hebdo 17)

À l’occasion du dernier conseil communautaire, Marc Maigné a dressé un constat alarmant de la situation sanitaire dans le Pays rochelais. Précisions.

La situation sanitaire dans l’agglomération rochelaise s’aggrave. C’est en tout cas ce qu’a affirmé Marc Maigné, médecin et maire de Nieul-sur-Mer, en amont du conseil communautaire qui s’est tenu jeudi 28 janvier.

Pour illustrer ses propos, l’élu a indiqué que le taux d’incidence avait atteint 150 cas pour 100 000 habitants, alors qu’“avant Noël, il était descendu en-dessous de 20”. Soit un taux très largement supérieur au seuil d’alerte (50 cas pour 100 000 hab.). Le taux de positivité des tests, qui “augmente régulièrement”, s’est établi ces derniers jours à 4,7 % (contre moins de 2 % avant les fêtes de fin d’année).

À l’hôpital, rien ne va plus. D’après les chiffres fournis par Marc Maigné, 75 personnes étaient hospitalisées au 28 janvier, dont 12 étaient suivies en service de réanimation. Pire : “Il y a plusieurs clusters en cours dans différents services de l’hôpital, sans que l’on puisse en déterminer la cause”, poursuivait l’élu.

Pour en savoir plus, lisez L’HEBDO du jeudi 4 février disponible en version numérique sur :

Édition du 04/02/2021