Sport

Crise sanitaire : le handball amateur se réveille

Publié le 27 mars 2021 | Actualité | La semaine | Sport

À Rochefort, le gymnase du Polygone restera privé de rencontres de championnat jusqu’à la saison prochaine au moins (© RHBC)

Des clubs du département ont rejoint le collectif Sauvons le handball qui interpelle la Fédération.

Les dirigeants des clubs amateurs de handball n’ont aucune visibilité et pour la seconde année consécutive, la saison n’ira pas à son terme (lire encadré). Tous sports confondus, si la période n’est pas radieuse, celle des sports de salle est de loin la plus préoccupante. Le mutisme des cadres fédéraux pendant le deuxième confinement puis les couvre-feux successifs de 20h et 18h, a accéléré la défiance.

Trop, c’est trop. En Meurthe-et-Moselle, les clubs ont commencé à se concerter début février. Le collectif Sauvons le handball est né des préoccupations des clubs. Des préoccupations nombreuses (baisse des licenciés, demandes de remboursement notamment) et restées sans réponse de la part de la Fédération française de handball (FFH).

En Charente-Maritime, Sauvons le handball est maintenant suivi par sept clubs (Saint-Xandre, Surgères, Rochefort, Oléron, Royan-Saint-Georges, Matha et Montguyon).

Pour en savoir plus, lisez L’HEBDO du jeudi 25 mars disponible en version numérique sur :

Édition du 25/03/2021



Les commentaires sont fermŽs !