Cybercriminalité : réfléchissez avant de cliquer !

Publié le 10 novembre 2016 | Actualité | Le choix de L'HEBDO

Malgré sa déconvenue, Francis continue ses transactions sur Leboncoin, mais avec méfiance.

Malgré sa déconvenue, Francis continue ses transactions sur Leboncoin, mais avec méfiance.

Il n’a pas reçu la somme escomptée
Francis Balestre est un pêcheur amateur en mer des plus affûtés. Habitué du site Leboncoin, il y vend et achète régulièrement du matériel pour la pratique de son hobby. Des transactions sans encombre jusqu’en janvier dernier : « J’avais mis un sondeur GPS traceur en vente pour 950 euros ».

S’en suivra très rapidement un premier contact d’un acheteur par SMS, montrant son intérêt pour l’appareil. Disant habiter en Suisse, ce dernier propose alors une adresse de livraison chez sa sœur résidant en France avec un paiement via l’interface Paypal. N’y ayant pas de compte, Francis Balestre propose par mail à l’acheteur de régler soit par un chèque de ladite sœur ou un transfert d’argent par Western Union. Mais il finit par accepter la transaction Paypal sur le compte d’un de ses amis. Il reçoit alors un mail à l’entête de la plateforme dans lequel on peut y lire : « votre compte Paypal sera crédité lorsque vous aurez retourné un numéro de suivi du colis ». Le pêcheur s’exécute. Il envoie le matériel et informe la soi-disant plateforme du numéro de suivi.

Mais il ne recevra jamais la somme escomptée. Le document n’avait jamais été émis par Paypal et n’était qu’une copie mal orthographiée, à y regarder de près. Soupçonnant l’arnaque il préviendra alors la Poste et réussira à récupérer son colis. Puis il déposera plainte pour tentative d’escroquerie. Elle sera classée sans suite par le Parquet. Chute de l’histoire, Francis Balestre remettra son appareil en vente sur le même site. Il recevra une proposition d’une personne lui proposant d’expédier l’objet à la même adresse que précédemment…