Cybercriminalité : réfléchissez avant de cliquer !

Publié le 10 novembre 2016 | Actualité | Le choix de L'HEBDO

 Du côté du parquet
Les arnaques sur Leboncoin, n’enflamment pas le parquet rochelais. Par contre, les atteintes à l’intimité des personnes ou à leur vie privée, voire la diffamation par le biais des réseaux sociaux, sont des affaires relativement courantes.

Bien souvent à l’initiative d’adolescents ou de jeunes adultes. « Il était naturellement plus compliqué d’exposer ses états d’âme avant l’apparition des réseaux sociaux », commente la procureure, Isabelle Pagenelle.

Des délits, passibles d’une peine d’amende d’un montant de 12 000 euros à un, voire deux ans, d’emprisonnement. Pouvant même aller jusqu’à cinq ans, si accompagnés de violences.

Quelques ficelles à connaître
Pour ne pas voir des macros s’exécuter à votre insu, il vous suffit de désactiver cette fonction dans les options de sécurité de votre ordinateur, ou cocher l’option afin que la machine vous pose la question avant leurs exécutions. Du côté des bonnes adresses à toujours avoir dans votre boîte à outils, le moteur de recherche spécialisé dans le genre : signal-arnaques.com

Mis en place par le ministère de l’Intérieur pour transmettre des signalements de contenus ou de comportements illicites : internet-signalement.gouv.fr. Pour éviter les arnaques au téléphone, le site bloctel.gouv.fr. Sans oublier le bon vieux b.a.-ba, sauvegarder régulièrement vos données !