Cyclad : la fin des sacs plastiques

Publié le 12 juillet 2016 | Actualité | La semaine

Alexandre Lachaumette, reçoit les sacs réutilisables des mains de Florine Blaevoet du Cyclad.

Alexandre Lachaumette, reçoit les sacs réutilisables des mains de Florine Blaevoet du Cyclad.

Depuis l’entrée en vigueur de la loi interdisant les sacs plastiques, Cyclad, distribue 20 000 sacs réutilisables.

Depuis le 1er juillet, le syndicat mixte Cyclad accompagne les commerçants de son territoire par l’intermédiaire de leurs associations en distribuant gratuitement 20 000 sacs réutilisables. Entre 200 à 250 commerces et artisans, sont concernés par cette opération unique : « L’objectif est de faire en sorte que des regroupements de commandes se fassent et ainsi permettre d’obtenir des prix réduits », explique Florine Blaevoet chargée de mission réduction des déchets à Cyclad qui souhaiterait que les commerçants s’emparent du sujet épineux du sac plastique jetable.

Ces sacs plastiques sont le symbole d’une consommation et d’une production de déchets inutiles, mais leur dégradation se compte en années. Parfois jetés dans la nature, ils contribuent fortement à une pollution de la terre comme des océans, où 75 % des déchets sont en plastique. Pourtant, de nombreuses alternatives existent : les sacs en tissu, cabas et cabas à roulettes, en papier, les filets à provision, les paniers…

Mardi 5 juillet, Florine Blaevoet et Alexandre Lachaumette, président de l’union des commerçants de Surgères (UACIS), se sont retrouvés au restaurant de celui-ci, La Table d’As. Ainsi, Alexandre Lachaumette s’est vu remettre 2 400 sacs réutilisables qu’il dispatchera aux commerçants et adhérents qui se sentent concernés par cette opération. Une brochure accompagne ces sacs, expliquant les grandes lignes de leur utilisation.

Informer le plus largement possible
L’objectif du président de l’UACIS, est d’informer le plus largement possible de cette alternative au sac plastique jetable et de son intérêt pour la planète : « Je veux les sensibiliser et cela dès demain », explique-t-il. « Nous allons principalement travailler sur la communication en fonction des commerces. L’intervention que nous ferons en septembre prochain, lors de la réunion générale de l’UACIS, aura pour but de sensibiliser à nouveau les commerçants et démontrer que cela est bénéfique pour tout le monde », ajoute-t-il. « Nous devons les informer tous, car je considère que nous devons former une seule et même unité… c’est en travaillant ensemble, que l’on arrivera à évoluer », insiste le président de l’UACIS.

Plus d’information sur la réglementation :
http://www.developpement-durable.gouv.fr/1er-juillet-fin-des-sacs.html



Laissez un commentaire

Vous devez etre connecté pour laisser un commentaire.