mardi, août 9, 2022
ActualitésA ne pas manquerEau : la résilience de la nature a ses limites

Eau : la résilience de la nature a ses limites

Eau – C’est l’alerte que lance la Fédération de la Charente-Maritime pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique face au manque d’eau actuel.

Pour Marie Rouet, directrice de la Fédération de la Charente-Maritime pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique (FDAAPPMA 17), il est plus qu’urgent que les consciences s’éveillent.

Lui faisant dire que les coupures d’eau potable possibles à la fin de l’été, seraient peut-être le moyen d’arriver à ce que tous les utilisateurs (industriels, agriculteurs, particuliers…) se rendent enfin compte de la rareté actuelle de ce bien commun. C’est ce qui a en tout cas été évoqué par la préfecture de la Charente-Maritime lors de la dernière réunion de la cellule de vigilance le 20 juillet.

“Des records d’assec
cette année”

La FDAAPPMA 17 réalise quotidiennement un suivi de 1 600 km de cours d’eau. Celui du 15 juillet dernier montre près de 430 km soit en assec, soit en rupture d’écoulement. “Cela correspond à peu près à la situation de la fin de saison 2021, c’est-à-dire au mois de septembre. On est très en avance”, confie Marie Rouet qui ajoute : On risque d’atteindre des records d’assec cette année.

État hydraulique d’une partie des cours d’eau de la Charente-Maritime

👇 Lisez l’intégralité de ce dossier dans notre édition du jeudi 28 juillet.

Articles populaire

À la une

Rester Connecter

7,611FansJ'aime
3,018SuiveursSuivre

Abonnez vous

AccueilActualitésA ne pas manquerEau : la résilience de la nature a ses limites
ARTICLES LIÉES