Echillais : fédérer les habitants sur la disparition des chats

Publié le 11 février 2016 | Chez nous | Rochefort et alentours

Martine Bardet veut savoir ce qui est arrivé à ses deux chats, Data et Dawa.

Martine Bardet veut savoir ce qui est arrivé à ses deux chats, Data et Dawa.

Martine Bardet, habitante d’Échillais, veut rassembler les propriétaires de chats disparus pour porter une action collective devant la gendarmerie et lancer une enquête.

Il y a quelques années, Martine Bardet, habitante d’Échillais, recueillait deux chatons nés d’une chatte errante. Mais l’an dernier, Data et Dawa, les jeunes chats, disparaissent. Si ce genre de situation arrive fréquemment, Martine Bardet a mené son enquête et s’est aperçue qu’une dizaine de chats avait disparu sur la commune depuis mai 2015. « Je me suis rapprochée de la mairie qui m’a dit qu’elle ne s’occupait pas de ça et m’a dit d’aller à la gendarmerie, raconte-elle. Mais à la gendarmerie, on m’a dit d’aller voir la mairie et qu’ils ne pouvaient pas prendre ma plainte, ni une main courante ».

Coincée dans une situation sans issue, Martine Bardet a donc commencé à recenser les disparitions de chats sur la commune pour tenter de fédérer les propriétaires, et peser plus lourd face aux autorités. Mais il reste encore des efforts à accomplir. « Six personnes m’ont contactée pour me dire que leur chat avait disparu, mais ils n’ont pas prévu d’action collective car ils pensent que c’est une perte de temps, vu comment ils ont été reçus seuls », regrette Martine Bardet.

C’est pourquoi Martine Bardet tente aujourd’hui de rassembler les propriétaires de chats disparus pour forcer la main aux autorités et demander l’ouverture d’une enquête. « On veut savoir ce qui est arrivé à nos chats, réclame-t-elle. Quand on ne sait pas, on s’imagine plein de choses ». Si vous êtes concernés, vous pouvez joindre Martine Bardet au 05 46 83 01 29.



Laissez un commentaire

Vous devez etre connecté pour laisser un commentaire.