vendredi, décembre 9, 2022
ActualitésÉconomies d’énergie en Aunis Sud : "Il n’est pas évident d’innover"

Économies d’énergie en Aunis Sud : « Il n’est pas évident d’innover »

Économies d’énergie – Face à la montée des prix des énergies, les collectivités sont aussi à la recherche de solutions.

Pour Catherine Desprez, maire de Surgères, “il n’est pas évident d’innover” en matière de mesures d’économie d’énergie. L’avantage de la Ville est que du côté du gaz, le contrat passé avec son prestataire court jusqu’en 2025 assurant un prix fixe jusque-là.

Il n’empêche qu’il faut qu’on fasse des économies sur l’ensemble des postes”, en passant par une amélioration des performances énergétiques.

Tous les ans, on met 25 000 euros pour améliorer nos systèmes de chauffages dans les bâtiments publics via un prestataire”, poursuit l’édile précisant que beaucoup de chaudières ont été changées pour le gaz : “Est-ce une bonne solution ou non ? Il faut qu’on se repose toutes les questions à la base.”

Côté chauffage, le réglage de la température est à 20 °C dans les locaux administratifs tels que la mairie, la médiathèque, les écoles… 18 °C pour les centres techniques, la salle Gambetta, les vestiaires restant à 20 °C : “Une diminution d’un demi-degré sera proposée dans certains locaux. Des diagnostics seront aussi engagés pour certains bâtiments, comme les écoles.

Les personnels et les associations seront aussi sensibilisés aux économies d’énergie au sens large afin de “changer les comportements et qu’on prenne de bonnes habitudes […] c’est essentiel” […]

👇 Article complet à retrouver dans notre édition du jeudi 29 septembre.

Articles populaire

À la une

Rester Connecter

7,611FansJ'aime
3,039SuiveursSuivre

Abonnez vous

AccueilActualitésÉconomies d’énergie en Aunis Sud : "Il n’est pas évident d’innover"
ARTICLES LIÉES