Santé

En Charente-Maritime, la vigilance absolue doit rester de mise face au virus

Publié le 7 décembre 2020 | Actualité | La semaine | Santé

Eric Morival, directeur départemental de l’ARS montre des courbes estimées rassurantes (© Y.P.)

Même si les indicateurs sont bons, l’Agence régionale de santé (ARS) Nouvelle-Aquitaine invite à la prudence face à un mal dont toute la connaissance reste encore à venir.

Depuis le samedi 28 novembre, l’État a relâché la bride du confinement. Pour autant, pas question de baisser la garde pour réussir à endiguer l’épidémie même si les départements de la Charente-Maritime et du Finistère font exception au niveau des chiffres.

Depuis le début de la crise le département a connu 98 décès. Actuellement 97 personnes infectées par la Covid-19 sont hospitalisées, dont 18 dans les services de réanimation (trois ont été transférées d’autres régions N.D.L.R.). le taux d’incidence en Charente-Maritime est de 46 cas de Covid-19 pour 100 000 personnes, alors qu’il grimpe à 131,7 au niveau national.

« Les indicateurs sont en baisse. La tendance est plutôt favorable », explique, courbes à l’appui, Eric Morival, directeur départemental de l’Agence régionale de santé (ARS). Malgré tout pour ce dernier : « Le système hospitalier est tendu ».

Pour en savoir plus, lisez L’HEBDO du jeudi 3 décembre disponible en version numérique sur :

https://aaktfwp.cluster031.hosting.ovh.net/product/edition-du-03-12-2020/