En Charente-Maritime, les chiffres des violences intrafamiliales ont explosé

Publié le 6 février 2021 | Actualité | La semaine

État, justice, police et gendarmerie sont unanimes pour dire que 2020 aura été une année atypique (© Y.P.)

Le préfet a dressé le bilan annuel de la délinquance lundi 1er février. En 2020, les violences intrafamiliales ont augmenté en Charente-Maritime.

Premier constat de la présentation du bilan annuel de la délinquance faite à la Préfecture du département le lundi 1er février : les crimes et délits, toutes catégories confondues, sont en diminution en 2020.

Une chute de 15 % par rapport à 2019. “2020, c’est du jamais vu”, commente Nicolas Basselier, le préfet de la Charente-Maritime. Concrètement, ce sont 693 cambriolages en moins l’année passée par rapport à 2019.

À l’inverse, les violences aux personnes et commises dans le cercle familial ont explosé. Plus 24 % pour ces dernières.

Pour en savoir plus, lisez L’HEBDO du jeudi 4 février disponible en version numérique sur :

Édition du 04/02/2021



Les commentaires sont fermŽs !