Explosion de l’usine Vandier : histoire d’une catastrophe

Publié le 1 mai 2021 | Actualité | Le choix de L'HEBDO

La stèle érigée à la mémoire des victimes, avenue de La Repentie à La Pallice (© C.V.)

Le 1er mai 1916, il y a 105 ans, 177 personnes ont péri dans l’explosion de l’usine Vandier à La Pallice. C’est la plus grande catastrophe industrielle qu’a connue la Charente-Maritime.

Construite à La Pallice au début de l’année 1916 pour répondre aux besoins croissants de l’armée, l’usine Vandier et Despret fabrique de l’acide picrique (ou mélinite), un produit chimique entrant dans la composition d’explosifs. En mars, près de 500 personnes y travaillent et assurent le 1/7e de la production nationale.

Mais le lundi 1er mai, vers 9 heures, un incendie se déclare : “La science de l’époque affirme que la mélinite brûle mais n’explose pas”, explique Christophe Bertaud, historien et ancien archiviste de la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) qui a travaillé sur le sujet. De fait, les pompiers se dépêchent sur place mais les quelques ouvriers présents n’évacuent pas le site.

Pour en savoir plus, lisez L’HEBDO du jeudi 29 avril, disponible en version numérique sur :

https://aaktfwp.cluster031.hosting.ovh.net/product/edition-du-29-04-2021/