Festival – Siecq : La Motte sous les tropiques

Publié le 25 août 2016 | Chez nous | Saint-Jean-d'Angély et alentours

La huitième édition du festival de la Motte sera placée sous le signe des Tropiques.

C’est en effet la couleur musicale que nous souhaitions proposer pour notre festival, l’un des derniers de l’été… » annonce Simon Joulie, directeur artistique. Sont ainsi programmés : la Brésilienne Flavia Coelho (qui sera à l’Olympia Bruno Coquatrix le 17 octobre prochain) ou encore Frankie goes to Pointe à Pitre. Le coup de cœur de Simon Joulie est General Electriks : « Cela fait cinq années qu’ils n’ont pas tourné et ils viennent à la Motte. » Le groupe charentais décalé et même délirant La MJC clandestine fera aussi un crochet par Siecq. « Ils ont fait une date en juillet en Ardèche et n’en feront qu’une en août : chez nous, poursuit Simon Joulie qui a hâte d’y être. C’est la première fois que nous accueillons des artistes de cette notoriété », se réjouit le programmateur de ce festival qui se déroule dans un endroit atypique (une motte féodale). La baisse des subventions publiques n’a pas atteint son enthousiasme. Cette année, ce festival champêtre dispose d’une nouvelle scène : Motte on the Beach, où comme son nom l’indique une plage a été créée… Mais les concerts dans le petit amphithéâtre naturel n’auront plus lieu. « Cette année, nous innovons aussi en proposant une formule happy hours. Nous trouvions dommage que l’essentiel des spectateurs ne vienne que pour les têtes d’affiche, en arrivant plus tôt on découvre de nouveaux artistes », explique la cheville ouvrière de cet événement. En marge de la programmation musicale, les organisateurs proposent des animations (avec des plasticiens et autres comédiens) pour petits et grands… Un bus cubain de 12 mètres de long, un faux garage abandonné prendront leurs quartiers dans ce bois qui jouxte le département de la Charente… En 2015, la Motte avait généré 4 700 entrées payantes. Les organisateurs en espèrent 6 000. « Nous sommes optimistes car la pré-vente fonctionne très très bien », conclut Simon Joulie.

Plus d’informations sur www.festivaldelamotte.com



Laissez un commentaire

Vous devez etre connecté pour laisser un commentaire.