vendredi, février 3, 2023
ActualitésFréquentation de l’arsenal de Rochefort : les comptes n’y sont pas

Fréquentation de l’arsenal de Rochefort : les comptes n’y sont pas

Un document daté du 12 octobre présente les chiffres de la fréquentation estivale de l’arsenal et ils n’ont pas de quoi rassurer.

Les chiffres précis de la fréquentation estivale de l’Arsenal des Mers n’ont encore jamais été présentés aux élus du conseil municipal malgré les demandes insistantes de l’opposition?

Ils ont pourtant été exposés le 12 octobre lors d’une réunion de la commission “Développement de l’économique touristique, de l’écotourisme et des mobilités douces” de la Communauté d’agglomération Rochefort Océan.

Ce document dévoile les chiffres de visite des différents sites entre les mois de juin et de septembre : de la Corderie royale au musée national de la Marine, en passant par l’Accro-Mâts, El Galeón, sans oublier le périscope géant et le parcours Oceana Lumina.

L’Hermione, le moteur

Premier constat, l’Hermione reste incontestablement le moteur du site touristique. La frégate accueillait plus de 71 500 visiteurs entre juin et septembre 2021 contre un peu moins de 35 000 cette année pour le galion espagnol, invité de dernière minute pour limiter la casse.

Côté Oceana Lumina, on est loin des objectifs affichés initialement avec un peu plus de 15 000 entrées. Les élus de la majorité se raccrochent néanmoins aux branches en évoquant les bons retours des visiteurs. Au final, seul le périscope géant voit sa fréquentation légèrement augmenter avec 28 000 passages sur la saison.

Baisse de 21 %

Dans sa globalité, le site comptabilise un total de 183 697 entrées en 2022 contre 233 567 l’année précédente. Soit une baisse de plus de 21 % sur un an.

Un coup dur d’autant que cet été, aucune contrainte n’est venue perturber les visites contrairement à 2021 où le pass sanitaire était exigé.

Articles populaire

À la une

Rester Connecter

7,611FansJ'aime
3,047SuiveursSuivre

Abonnez vous

AccueilActualitésFréquentation de l’arsenal de Rochefort : les comptes n’y sont pas
ARTICLES LIÉES