Genouillé : Bobby Dirninger aux Nuits Romanes

Publié le 5 août 2015 | Chez nous | Surgères et alentours

Bobby Dirninger est un artiste qui aime la proximité intime avec l’auditoire.

Bobby Dirninger est un artiste qui aime la proximité intime avec l’auditoire.

L’artiste reconnu aux États-Unis est en tournée dans le Poitou-Charentes et fera étape le 6 août à Genouillé.

Bobby Dirninger a obtenu une belle reconnaissance aux États-Unis avec son album “The french connection”. Un album réalisé en partenariat avec la chanteuse de Chicago, Zora Young et dont la conception lui a été entièrement confiée. Il est le seul Européen à se produire dans le “Chicago Blues Festival” et a également été élu meilleur chanteur de blues européen par les Trophées France Blues.

Son talent n’est donc plus à démontrer, surtout aux États-Unis où il a eu moins de mal à être reconnu. « Les opportunités peuvent être plus nombreuses à condition qu’on soit un peu « flexibles », prêts à se bouger » explique-t-il.

Bobby Dirninger est de retour en France où est prévu, pour le mois d’octobre, son prochain album intitulé “Change of season” pour lequel il espère un bon accueil du public : « Le Blues s’est insinué dans toutes les musiques aujourd’hui, mais en tant que tel, il représente un tout petit marché chez nous aussi. Mais il y aura encore longtemps, des petits groupes de musique qui inscriront des morceaux de blues dans leur répertoire » ajoute-t-il. Son travail consiste à revenir aux valeurs simples : « Et s’il était enfin temps de revenir aux fondamentaux. Ne plus chercher à enjoliver cette musique avec des arrangements sophistiqués. Lui redonner le caractère brut d’une simple guitare, d’une voix et d’un harmonica. Sans filtre, sans artifice. Une émotion pure pour toucher le cœur des gens. »

L’artiste est programmé sur deux dates dans le cadre des Nuits Romanes (il était à Mérignac le 1er août) et à Genouillé le 6 août. Il précise : « C’est Philippe Labrousse, de Kanope production, qui m’a obtenu cette petite tournée en Charente et j’en suis très content. La Charente reste une région où des petits lieux continuent à programmer de la musique vivante, je pense aux Gabariers à Saint-Simeux par exemple, qui en programme toute l’année deux fois par semaine. La forte population de résidents anglais aide, par le fait qu’elle se déplace en nombre pour ces événements, à préserver cette scène alternative. »

Retrouvez-le à Genouillé à l’Église Notre-Dame-de-l’Assomption à partir de 21 h pour un concert en version quintet.



Laissez un commentaire

Vous devez etre connecté pour laisser un commentaire.