vendredi, février 3, 2023
ActualitésLa grogne des élus face au développement des antennes en pays rochefortais

La grogne des élus face au développement des antennes en pays rochefortais

La grogne des élus monte face au développement anarchique des antennes en pays rochefortais. Beaucoup dénoncent les conditions dans lesquelles ces structures s’invitent dans le paysage.

Lors du conseil communautaire du jeudi 15 décembre, c’est à l’occasion des questions diverses que Patricia François a pris la parole.

La commune de Breuil-Magné subit aujourd’hui, à l’instar de nombreuses autres, une dépossession insupportable de ses prérogatives en lui imposant de valider l’implantation d’une nouvelle antenne-relais que les récentes dispositions réglementaires de l’État placent au-dessus du droit commun en matière d’urbanisme”, a indiqué la maire.

En effet, cette dernière a été contrainte de signer une déclaration préalable de travaux pour l’installation d’une nouvelle antenne par ordonnance du juge des référés “en attendant le jugement de fonds” d’ici quelques mois.

Avec son conseil municipal, Patricia François a interpellé la députée Anne-Laure Babault et le sénateur Mickaël Vallet. Des riverains sont également mobilisés et réclament “la mutualisation avec l’équipement existant”.

Car c’est bien là que le bât blesse, on pourrait se retrouver avec trois antennes sur un même périmètre à l’entrée de la commune, en pleine zone urbanisée.

“Cette concentration
suscite des inquiétudes”

“Cette concentration suscite des inquiétudes sérieuses quant à l’impact sanitaire et paysager, a fait savoir Patricia François.

Et d’interpeller l’ensemble de ses collègues élus : “Que faire si d’autres opérateurs décident d’implanter leur propre antenne ? On va se retrouver avec des forêts d’antenne à l’entrée de nos communes rurales.

Tout en rappelant ne pas être opposée aux antennes, elle estime néanmoins que cela doit être mieux encadré. « Pas n’importe comment et pas partout« , résume-t-elle.

Bientôt une motion ?

C’est ainsi que la commune de Breuil-Magné souhaite que la Communauté d’agglomération Rochefort Océan adopte une motion pour dénoncer « la dépossession de nos territoires » et le « chantage peu scrupuleux » des opérateurs téléphoniques. Une proposition à étudier selon le président Hervé Blanché.

Ce soir-là, d’autres élus ont fait part de leurs expériences. Éric Authiat, maire de Tonnay-Charente, a confié avoir été confronté « au même problème » face à un projet d’Orange sur « une partie sensible » de sa commune […] Article complet à lire dans notre édition du jeudi 22 décembre 2022.

Articles populaire

À la une

Rester Connecter

7,611FansJ'aime
3,047SuiveursSuivre

Abonnez vous

AccueilActualitésLa grogne des élus face au développement des antennes en pays rochefortais
ARTICLES LIÉES