Habitat : la Charente-Maritime victime de son succès

Publié le 19 décembre 2017 | Actualité | La semaine

Dans le centre-bourg de Bourgneuf, un bâtiment a été réhabilité en multiservices et logements

Pour son schéma 2017-2021, le Département misera sur la cohésion territoriale pour une meilleure qualité de vie en Charente-Maritime. L’occasion d’établir un bilan exhaustif du territoire.

Dire que le département de la Charente-Maritime attire n’a rien d’un euphémisme. “Une croissance démographique réelle, mais à relativiser“, selon l’enseignant et chercheur en géographie Didier Vye, et à moduler en fonction des secteurs géographiques du territoire.

Cette fameuse croissance est liée à l’attractivité résidentielle de la Charente-Maritime. Il n’est pas interdit de parler de ruée vers l’ouest. La façade atlantique a pris maintenant le relais de la façade Méditerranéenne.

Le dynamisme de l’emploi, les facilités d’accès mais surtout la migration des retraités, que le chercheur qualifie de “retour au pays“, n’y sont en rien étrangers. À tel point d’ailleurs que le département compte plus de logements que de ménages : 419 000 logements, dont 80 000 résidences secondaires, contre 290 000 ménages.

Pour en savoir plus, lisez L’HEBDO du jeudi 14 décembre.



Laissez un commentaire

Vous devez etre connecté pour laisser un commentaire.