La Rochelle – Handicap : bientôt une maison de retraite spécialisée

Publié le 21 août 2016 | Chez nous | La Rochelle et alentours

Le centre communal d’action sociale de la ville en collaboration avec l’office public de l’habitat de l’agglomération rochelaise lance la construction d’une maison de retraite spécialisée pour des adultes handicapés.

Cet établissement se situera à proximité de l’EHPAD Rieux Coudreau au cœur de la commune, rue Sainte-Cécile. Le terrain appartient au CCAS et le bâtiment sera loué sous la forme d’un bail emphytéotique à un groupement de coopération social et médico-social.

Le bâtiment construit de plain-pied sera prévu pour accueillir 33 personnes handicapées mentales vieillissantes dans des chambres individuelles avec sanitaires, d’une surface de 20 m2 chacune. Trente personnes seront accueillies de manière permanente et 3 en accueil temporaire. La maison de retraite sera divisée en trois unités de vie et prévoira des espaces communs pour la restauration et les activités.

3,3 millions d’euros

Ce projet d’un coût de 3,3 millions d’euros sera en partie financé par l’agglomération rochelaise à hauteur de 125 400 €. Le reste du montant de la somme est emprunté à la caisse des dépôts et consignations par l’OPH (office public de l’habitat).

Le futur établissement dont la réception des travaux est prévue pour novembre 2017 sera cogéré par trois organismes l’ADEI (association départementale pour l’éducation et l’insertion), l’ADAPEI17 (l’association départementale des parents et amis des personnes handicapées mentales de Charente- Maritime) et le PEP17 (association publique des pupilles de la Charente-Maritime). Ils se rassemblent sous la forme d’un groupement de coopération sociale et médico-sociale (GCSMS).L’architecte désigné pour la construction est le Rochelais Eymeric Duvigneau. Ce projet est le fruit d’une réflexion commune des 3 associations sur la façon d’apporter des solutions de vie aux personnes handicapées vieillissantes et à leurs familles.

Cette maison de retraite spécialisée complétera deux établissements existants à Soubise et à Chambon. La première pierre sera posée le 15 septembre prochain.Peu de statistiques sur le nombre de personnes âgées en situation de handicap existent aujourd’hui en France. L’UNAPEI (union nationale des associations de parents de personnes handicapées mentales et de leurs amis) estime à 300 000 personnes le nombre de personnes handicapées de plus de 40 ans. D’après les études menées, il est urgent de mettre en œuvre des solutions adaptées dans les régions afin d’anticiper le vieillissement de ces personnes et faciliter leur prise en charge.

Elles ont été accueillies dans un premier temps dans des EHPAD classiques, mais leur accompagnement au quotidien est particulier et les personnels pas assez formés. La France a un gros retard dans la prise en charge de ces personnes arrivant sur leur fin de vie. On peut espérer que des initiatives similaires continuent à se multiplier afin de rattraper notre manque d’équipement par rapport à d’autres pays européens.



Laissez un commentaire

Vous devez etre connecté pour laisser un commentaire.