vendredi, février 3, 2023
Actualités"On ne manquera pas d'huîtres pour les fêtes de fin d'année"

« On ne manquera pas d’huîtres pour les fêtes de fin d’année »

La sécheresse estivale aurait pu faire craindre une pénurie d’huîtres pour les fêtes. Il n’en sera rien. Mais les coquillages produits en Charente-Maritime coûteront un peu plus cher.

Les ostréiculteurs de Charente-Maritime s’accordent à le dire : gustativement cette année, “les huîtres sont très bonnes !

“Il y a quelque temps, elles étaient encore salées, reconnaît Annie Aubier, ostréicultrice à Arvert et vice-présidente du Comité régional conchylicole (CRC). Mais avec la pluie qui est tombée, elles sont devenues équilibrées.

Un avis que partage David Flores-Prieto, ostréiculteur sur l’exploitation Huîtres et ma Ré à Rivedoux-Plage : “La qualité est bonne, confirme le président du syndicat ostréicole de l’île de Ré. Avec les températures douces de cet automne, on a eu un bonne croissance.

45 000 tonnes produites chaque année

Autre bonne nouvelle : les amateurs d’huîtres les trouveront en quantité suffisante chez leur poissonnier pour Noël et la Saint-Sylvestre.

La Charente-Maritime produit près de 45 000 tonnes de ces coquillages chaque année, dont un peu plus de la moitié est consommée à l’occasion des fêtes de fin d’année.

“Il n’y aura pas de “surquantité” mais on ne manquera pas d’huîtres pour les fêtes, assure Annie Aubier. La nature a bien fait les choses.”

La sécheresse de ces derniers mois pouvait néanmoins laisser craindre une baisse de la production, voire une pénurie, tant on sait que l’apport en eau douce est important, en particulier pour les claires du bassin de Marennes-Oléron.

C’est d’ailleurs ce qui leur donne ce petit goût de noisette. Il ne manquera aucun numéro (les numéros définissent les tailles, N.D.L.R.)”, affirme l’ostréicultrice alvertone.

La pluie, un atout sur l’île de Ré

Sur l’île de Ré, “à la différence de Marennes-Oléron où la Seudre et la Charente font un gros apport en eau douce, on ne se sert pas forcément beaucoup de nos claires”, souligne pour sa part David Flores-Prieto.

La croissance des huîtres se fait donc davantage en pleine mer : “Je n’avais pas forcément constaté un ralentissement de la croissance cet été, ajoute le président du syndicat ostréicole de l’île de Ré. […] Mais le choc des gouttes de pluie à la surface de l’eau a permis un brassage des nutriments. Et donc aux mollusques de grandir […] Dossier complet à lire dans notre édition du jeudi 8 décembre 2022.

Articles populaire

À la une

Rester Connecter

7,611FansJ'aime
3,047SuiveursSuivre

Abonnez vous

AccueilActualités"On ne manquera pas d'huîtres pour les fêtes de fin d'année"
ARTICLES LIÉES