Politique

  • St-Jean-de-Liversay : lecture publique et éducation artistique pour objectif

    Une convention de territoire a été signée pour le développement de la lecture et l’éducation artistique.

  • L’Agglo rochelaise tente de minimiser les effets de la crise

    En conseil communautaire, J.-L. Algay et S. Lacoste ont annoncé des mesures pour affronter la crise.

  • La Rochelle : “La situation sanitaire reste fragile”

    Covid-19, les associations, la coopérative carbone… ont été évoqués lors du conseil municipal d’octobre.

  • Rochefort : la Ville rachète le bâtiment du dancing Chez Mylène

    Si l’activité de dancing proposée au sein du bâtiment semble satisfaire l’ensemble des élus, le prix de son rachat par la municipalité a fait réagir l’opposition “100 % Rochefort”.

  • L’invité : Michel Gaillot, une vie riche de rencontres

    Après plus de 24 années au service de la vie politique locale, l’ancien maire d’Échillais Michel Gaillot a reçu le titre symbolique de maire honoraire.

  • St-Georges-du-Bois : les travaux de l’église ont bien avancé

    Jeudi 24 septembre s’est déroulé le conseil municipal à la salle des aînés. Les élus ont fait un point sur les travaux de l’église.

  • Rochefort : la municipalité défend sa patinoire de Noël

    Interrogée par les élus d’opposition sur le bien-fondé écologique d’installer une patinoire durant les fêtes de Noël, la municipalité a défendu cette “tradition” par la voix de Gérard Pons, adjoint aux animations.

  • Agglo rochelaise : les dossiers de la rentrée de Jean-François Fountaine

    Le maire et président de la CDA rochelaise a évoqué les sujets de la rentrée, vendredi 11 septembre.

  • Line Méode à l’écoute pour redynamiser Vérines

    Pour cette ex-enseignante d’espagnol, le mandat d’élue est d’abord porteur d’un enrichissement humain. Si maire est « une belle mission », faire vivre les trois villages – Vérines, Fontpatour et Loiré – est un défi permanent.

  • Aunis Atlantique – Conseil communautaire : les élus décident de passer à table

    Un projet alimentaire territorial a été voté faisant la part belle au territoire charronnais.