Santé

  • Rochefort – SOS Trauma : « une alternative pour les patients »

    Depuis le 2 juin, ce nouveau service d’urgence de proximité accueille les patients sans rendez-vous.

  • Ma santé : perdre les petits bourrelets disgracieux

    L’été arrive et rien de plus désagréable que de voir apparaître quelques bourrelets disgracieux. Hanches trop larges, ventre trop rond, les hormones féminines sont en partie responsables de ces désagréments. Mais pas seulement.

  • Charente-Maritime : toutes les collectes de sang en juillet

    Dans le contexte de l’épidémie de coronavirus, la collecte de sang doit se poursuivre pour répondre aux besoins des patients. Ainsi, l’Établissement Français du Sang vous attends en collecte sauf si vous présentez des symptômes grippaux.

  • Charente-Maritime. EFS : « Nous avons besoin de sang de manière urgente »

    L’Établissement Français du Sang Nouvelle Aquitaine La Rochelle tire la sonnette d’alarme concernant la baisse de dons depuis mi-mai.

  • Pierre Thépot : « Nous serons capables d’absorber une 2e vague »

    Pierre Thépot, directeur du groupe hospitalier Littoral Atlantique, dresse un premier bilan de l’épidémie de Covid-19 dans le nord du département. Il évoque aussi l’avenir.

  • Charente-Maritime : toutes les collectes de sang en juin

    Dans le contexte de l’épidémie de coronavirus, la collecte de sang doit se poursuivre pour répondre aux besoins des patients. Ainsi, l’Établissement Français du Sang vous attends en collecte sauf si vous présentez des symptômes grippaux.

  • Rochefort : les thermes peuvent espérer une réouverture durant l’été

    L’activité thermale pourrait reprendre dès cet été. Des mesures sanitaires strictes sont à prévoir.

  • Nature : à la découverte des plantes sauvages… et médicinales (partie 2)

    Les végétaux nous offrent bien souvent la possibilité de nous soigner sans recourir à la chimie. Et ce, à moindre coût. En voici quelques exemples.

  • Déménagement du centre de procréation médicalement assistée

    Jeudi 30 avril à La Rochelle, un drôle de convoi a traversé la ville de la clinique du Mail à celle de l’Atlantique.

  • Dépistage Covid-19 : dans les coulisses d’un drive-test à La Rochelle

    Une dizaine d’infirmières et 4 biologistes volontaires viennent d’être formés au processus d’habillage et de déshabillage de leur suréquipement afin de procéder à des prélèvements.