Sport

Jean-Pierre Levasseur, l’as du volant toujours en course

Publié le 10 novembre 2021 | Actualité | L'invité de L'HEBDO | Sport

Quand Jean-Pierre Levasseur (à droite) rôde autour d’une voiture de rallye, son copilote Michel Foucry n’est jamais très loin (© C.V.)

Passionné de voitures rapides, Jean-Pierre Levasseur a couru plus de 40 ans sur les rallyes de France et de Navarre. Et a décroché deux titres de champion de France.

En 40 ans de rallye, Jean-Pierre Levasseur en aura passé des heures dans les baquets de ses voitures. La plupart aux côtés de Michel Foucry, son copilote de toujours. Ou presque. Et en 1989, c’est la consécration pour le pilote de Poursay-Garnaud : il décroche un premier titre de champion de France des rallyes régionaux. Plus de 20 ans après, il récidivera : cette fois, en véhicule historique de compétition (VHC). Rencontre avec un papy qui vit toujours à 200 km/h.

D’où vous vient votre passion pour le sport automobile ?
J’ai toujours été passionné. Quand j’étais enfant, j’avais des petites voitures Dinky Toys. Dès que j’ai eu mon permis, j’ai commencé à rouler. À l’époque, j’étais allé assister à un gymkhana sur le parking d’un supermarché à Angoulême. Je trouvais que les concurrents ne roulaient pas bien : ils freinaient trop tôt, ils accéléraient trop tard… Le lendemain, je suis allé chez Simca – Talbot Sport et j’ai acheté une Rallye 2. Cette année-là, en 1974, j’ai fait sept courses dans la saison, six victoires et une troisième place…

Que s’est-il passé ensuite ?
Je suis passé sur Alpha Romeo GTV pour faire du groupe N. On faisait toujours des courses de côte, un peu de circuit… À l’époque, les rallyes régionaux n’existaient pas, on ne sortait pas des frontières de la Charente-Maritime. L’Automne était le Graal à la fin de l’année. Pour les pilotes du coin, c’était vraiment le truc extraordinaire, l’épreuve internationale du département ! Après, j’ai eu une Opel Ascona, une Kadett, une Lotus, une 205 GTI, une BMW 323i. Et j’ai commencé à faire des rallyes à l’extérieur.

Pour en savoir plus, lisez L’HEBDO du jeudi 11 novembre (disponible dès mercredi 10 novembre en raison du jeudi férié) en vente sur :

Édition du 11/11/2021