La Rochelle : réparer autour d’un simple café

Publié le 22 mai 2016 | Chez nous | La Rochelle et alentours

Donner une seconde vie aux objets du quotidien, afin de lutter contre le gaspillage, tel était l’objectif du “café réparation”.

Donner une seconde vie aux objets du quotidien, afin de lutter contre le gaspillage, tel était l’objectif du “café réparation”.

Drôle de manège que celui observé samedi 14 avril, au cours de l’après-midi, dans les jardins du Muséum d’histoire naturelle de La Rochelle !

Fred est venu avec son grille-pain sous le bras. C’est avec un fer à repasser que Robert, lui, est allé à la rencontre de Cédric. Quant à Emilie, sa roue de bicyclette tournait tout sauf rond ces derniers temps. Tous les trois et bien d’autres encore, sont venus samedi à l’invitation des associations TEMA (transmission, écologie, matière, art), Les petits débrouillards du Poitou-Charentes, Vive le vélo et Ruppelab, avec pour objectif de se faire aider à réparer leurs objets en panne.

Pour cela, cinq ateliers animés gratuitement par les bénévoles des 4 associations, et surtout un café que l’on partage ensemble, et servant de prétexte à la pose du diagnostic. « Je ne savais pas qu’il y avait toutes ces billes dans le moyeu de la roue », s’est étonnée Emilie en participant au remontage du roulement d’une des roues de sa bicyclette. Constat d’un autre genre pour Robert repartant en fin d’après-midi avec une centrale vapeur quasi flambant neuve et pas peu fier : « bah mince alors je ne pensais pas que j’étais capable de réparer ça. Mais heureusement que l’on m’a aidé ». Et hop une piécette pour s’offrir et offrir un café à son compagnon de fortune en guise de remerciement et l’affaire était faite. Car d’argent on ne parle surtout pas dans les ateliers de réparation. « Vous savez les gens commencent à venir vers nous. La situation économique est tendue actuellement. On arrive au bout de la surconsommation. Même le vintage revient au goût du jour », expliquait samedi, Michelle, une des organisatrices de cette première édition du “café réparation”.

Une seconde devrait avoir lieu le 18 juin, toujours dans les jardins du Muséum d’histoire naturelle de La Rochelle. Et Michelle de conclure : « c’est la première fois que cela se déroule en Charente-Maritime. Il faudrait dans l’avenir, que d’autres villes puissent nous mettre à disposition des endroits afin que nous puissions développer le concept du “café réparation” ».

http://www.semainedelareparation.fr



Laissez un commentaire

Vous devez etre connecté pour laisser un commentaire.